+33 (0) 952 720 727

Tristement connues pour leur action néfaste sur les côtes bretonnes, les algues vertes et brunes ne sont en réalité que la conséquence naturelle d’une mauvaise politique agricole menée en amont. Ce que l’on sait moins, c’est l’immense potentiel que les algues et les micro-organismes végétaux en général peuvent représenter pour l’innovation dans le secteur de l’énergie propre :  avec le développement d’un pétrole vert, la production de lumière ou l’épuration de l’air.

La recherche scientifique s’emploie à explorer les nouvelles perspectives offertes par l’exploitation des micro-organismes marins tels que les algues. Ces végétaux minuscules (certains ne sont composés que d’une seule cellule) se reproduisent facilement tout en étant très faciles à cultiver. Avec des apports primaires de lumière et surtout de dioxyde de carbone, ces petits êtres vivants sont une solution innovante aux problèmes environnementaux actuels.

tour-defense-micro-algue-facade

Commençons avec l’initiative française d’une agence d’architecture  XTU travaillant en collaboration avec le GEPEA (Génie des procédés – environnement – agro-alimentaire).

villes-futur-énergie-verte-algue

Dans ce projet intitulé SymBio2, financé à hauteur de 1,7 millions d’euros par les pouvoirs publics,  il est question de developper des panneaux ultra-fins intégrants une lame d’eau capable d’accueillir des micro-algues. Ces panneaux, une fois reliés à un système hydraulique fonctionneraient comme des régulateurs thermiques pour le bâtiment, permettant d’économiser jusqu’à 50 % d’énergie pour le chauffage et l’isolation.

algue-verte-isolation-ville

Autre projet intéressant : celui de  Pierre Calleja et de sa société Fermentalg. Le groupe travaille actuellement sur l’idée d’un éclairage publique utilisant les capacités de certaines algues fluorescentes pour éclairer nos villes la nuit. Ces installations fonctionnent comme des petits bioréacteurs consommant le CO2 ambiant.

lampe-lampadaire-algues-vertes-ecologique

Enfin, les micro-algues pourraient à terme devenir une alternative intéressante au pétrole.

D’autres articles sur le génie végétal :

.5 plantes dépolluantes idéales pour un mur végétal

.CASE: un mur végétal active à l’épreuve de la bio filtration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view