+33 (0) 952 720 727

Les plantes ont de réelles vertus de purification de l’air, en plus de nous apporter bien-être et sérénitéUn mur végétal dépolluant est un jardin vertical d’intérieur ou d’extérieur, composé de dizaines d’espèces végétales, dont certaines choisies pour absorber les composés organiques volatils de l’air.

Fumées, résidus de combustion, colles et vernis, produits d’entretien… L’air que nous respirons est très pollué, en particulier entre quatre murs.

Comment les plantes arrivent-elles à assainir l’air ?

Quelles espèces choisir pour obtenir un mur végétal dépolluant ?

Mur végétal dépolluant: comment ça marche ?

Un mur végétal apporte de nombreux bienfaits, en intérieur comme à l’extérieur. Notamment, on considère que certaines plantes et algues transforment les polluants en nutriments.

mur végétal dépolluant - mécanisme de biofiltration de l'air polluant

Absorption de l’air pollué

De jour comme de nuit, les plantes absorbent de l’air par leurs feuilles, c’est le principe de la photosynthèse. Elles en avalent aussi les polluants comme, entre autres, le benzène, le formaldéhyde ou l’ammoniac. Cet air est ensuite digéré par les racines, ou plus exactement par les micro-organismes et bactéries qui y vivent en symbiose. C’est comme cela que les molécules polluantes sont converties en produits organiques sains, que la plante utilise ensuite pour se nourrir.

Retrouvez ici les 5 plantes dépolluantes reines

Emission d’oxygène pur

Après avoir absorbé l’air pollué, la plante émet de l’oxygène. C’est ce qu’on appelle la transpiration. Ainsi, il est admis que plus une plante consomme d’eau, plus elle élimine les polluants et rejette de l’oxygène pur. Malgré une idée reçue persistante, il n’y a donc aucun danger à disposer des plantes dans une chambre à coucher, bien au contraire.

Pour en savoir plus sur le mur végétal comme mini-écosystème.

Un mur végétal pour dépolluer la ville ?

Une entreprise, City Tree, s’est même spécialisée dans la construction de murs végétaux dépolluants comme éléments de mobilier urbain. Un mur végétal de 3 mètres sur 4 permettrait de réduire la pollution de l’air de 30 % dans un rayon de 50 mètres. Son pouvoir magique ? Il absorbe les microparticules grâce à la mousse qui le recouvre et aux bactéries que celle-ci contient.

filtration d'air en ville

Créer un mur végétal dépolluant

Certaines plantes sont plus efficaces que d’autres pour absorber et transformer la pollution de l’air ambiant. Une trentaine d’espèces ont des propriétés intéressantes, et une douzaine sont idéales pour un mur végétal.

Retrouvez ici la liste des différents polluants que l’on trouve dans l’air ambiant, dans quelles pièces on les rencontre le plus souvent, et leurs effets sur notre santé.

Parmi les espèces que vous pouvez choisir les yeux fermés pour composer votre mur végétal dépolluant, voici une sélection des plantes dépolluantes les plus populaires.

  • Aglaonéma : pour absorber le formaldéhyde, présent dans des centaines de produits du quotidien, de la moquette aux bougies en passant les vernis
  • Chlorophytum : aussi appelée « plante-araignée », elle avale goulûment le monoxyde de carbone. Ce gaz inodore est issu des combustions, du chauffe-eau, du gaz ou de la cave à fioul.
  • Spatiphyllum : la star des plantes dépolluantes, elle est polyvalente et absorbe la majorité des composés organiques volatils, en particulier le toluène (meubles, colles et moquettes).
  • Fougère de Boston : avale le formaldéhyde avec joie, ainsi que le xylène contenu dans les résines et peintures.
  • Figuier à feuilles de sabre : s’attaque en particulier au formaldéhyde
  • Palmier bambou : ce palmier nain vous préserve de l’ammoniac issu des produits d’entretien, du xylène et du formaldéhyde.
  • Scheffléra : absorbe le benzène, xylène et formaldéhyde.
  • Philodendron : efficace contre le formaldéhyde
  • Anthurium : très efficace contre l’ammoniac et le xylène
  • Lierre : sous des abords qui ne paient pas de mine, cette plante commune dans nos contrées est un véritable atout contre le benzène et le formaldéhyde.

Filtration active de l’air intérieur, cas CASE

Les chercheurs s’intéressent de plus en plus de la question de bio épuration de l’air par les plantes et visent sur le concept du mur végétal, particulièrement prometteur pour la dépollution des bâtiments. Système Modulaire de Phytoremédiation Active est le nom d’un système de filtration de l’aire avec une filtration mécanique intégré.

En bref

Un mur végétal peut avoir de réelles vertus dépolluantes. Pour cela, il suffit de bien choisir les espèces végétales qui le composent.

Pour aller plus loin, découvrez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

© La Fabrique du Mur Vegetal | Le jardin d'en face
Loading quick view