+33 (0) 952 720 727

Mur végétal naturel, artificiel, stabilisé : lequel choisir ? Faisons le point sur les matières et les techniques, entre murs vivants et non vivants. Au moment d’installer un mur végétal chez vous, au bureau ou dans votre commerce, vous ne seriez pas le premier à faire une grosse erreur…

Lorsque l’on souhaite créer un jardin vertical, il est facile de se laisser séduire par les arguments de vendeurs peu scrupuleux proposant des murs végétaux stabilisés. On croit souvent, à tort, qu’un mur végétal artificiel ou stabilisé n’a pas besoins d’entretien. Vous y avez peut-être cru par manque d’information. Vous pourriez vous retrouver piégé, comme bien d’autres avant vous. Game Over.

Alors que ces produits de substitution ont, pour certains, l’air plus vrai que nature, nous vous invitons à les comparer sur tous les aspects. Car nous aussi, nous avons pratiqué les murs végétaux stabilisés, avant de les abandonner définitivement. Vous allez comprendre la raison de cette repentance…

A propos,

Savez-vous comment dépoussiérer un mur végétal stabilisé comme celui-ci, composé d’une centaine de plantes et de milliers de petites feuilles à nettoyer?

poussière sur un mur végétal

Laissez nous un commentaire sous cet articles si vous avez une solution.
Bonne lecture!

Les 12 motivations du choix d’un mur végétal : quelle est la vôtre ?

La recherche d’un cadre de vie plus qualitatif, davantage serein et proche de la nature conduit de plus en plus des citadins à se tourner vers le jardin vertical intérieur et extérieur. Mais ce ne sont pas les seuls facteurs décisionnels.

Chez Neogarden, nous avons répertorié 12 principales motivations pour lesquelles nos clients souhaitent installer un mur végétal. A chaque type de situation correspond un ou plusieurs types de structures. Dans quelle motivation vous retrouvez-vous ?

PRINCIPALE MOTIVATIONTYPE DE MUR VEGETAL
Se rapprocher de la nature, argument le plus souvent évoqué par les citadins en manque de contact avec les plantesNATUREL
Communiquer sur les valeurs et le respect de l’environnement d’une entreprise ou d’une enseigneNATUREL
Aménagement naturel, décoration végétale : souvent demandé par des restaurateursNATUREL
STABILISÉ
ARTIFICIEL
Plantes vertes sans aucun entretien (Oui, c’est encore relativement courant d’entendre ceci, et pourtant, scoop…cela n’existe pas !)STABILISÉ
ARTIFICIEL
Politique environnementale de l’entreprise. Pour marquer un changement de cap, un industriel peut vouloir installer un mur végétal dans sa succursale, son showroom.NATUREL
Décorer, camoufler, améliorer un vis-à-vis. Souvent pratiqué dans l’hôtellerie et la construction.NATUREL
STABILISÉ
ARTIFICIEL
Améliorer le confort auditif d’une pièce, d’un bureau, etc. Il est fréquent qu’un recours au mur végétal soit fait pour ses qualités d’isolation phonique. Exemple: un mur végétal naturel dans une salle de restaurant, une salle de machine, etc…NATUREL
STABILISÉ
ARTIFICIEL
Dépolluer l’air. Il y a un grand nombre de plantes dépolluantes dans chaque mur végétal naturel. Une dizaine des variétés considérées comme dépolluantes sont utilisées couramment, dans toutes nos réalisations.NATUREL
Humidifier l’air trop sec, notamment chez les malades asthmatiquesNATUREL
Baisser le niveau d’anxiété des visiteurs, notamment dans les salles d’attentes chez les professionnels de santéNATUREL
Jardin d’éveil et d’apprentissage, pour les tout-petits. Les écoles et les crèches font souvent appel à nos services.​NATUREL
Jardin de contemplation, pour les résidences de personnes âgées.NATUREL
STABILISÉ
ARTIFICIEL
lierre sur un mur végétal

Lierre sur un mur végétal vivant

Quiconque souhaite se rapprocher de la nature, de l’environnement, de ses bienfaits ou de l’image associée, a donc plutôt intérêt à opter pour le vivant… Le mur « mort » est plutôt réservé au rôle de brise-vue ou de réduction d’écho. Mais allons un peu plus loin dans l’explication

Quel mur végétal choisir : un vrai ou un faux ?

Les avantages d’un mur végétal stabilisé

Si les murs végétaux ont pu gagner davantage de terrain ces derniers temps, c’est grâce à une technique de plus en plus utilisée : le stabilisé. A l’origine, ce sont de vrais végétaux, mousses, fougères, troncs d’arbre, dans lesquels on a substitué à la sève de la glycérine et de la peinture.

Le processus de fabrication s’apparente plus à un genre de taxidermie. On passe de l’état de plantes vivantes à celui de plantes… figées, mais avec une apparence vivante. Les textures restent sensiblement les mêmes et sont dans l’ensemble complètement crédibles au toucher. Le rendu avec les bryophytes (les mousses) est particulièrement réussi.

En revanche, la couleur verte se perd définitivement dans les différentes manipulations que les végétaux subissent. Une coloration artificielle est souvent nécessaire pour redonner de l’éclat aux plantes et aux fleurs.

mur végétal stabilisé avec une mousse stabilisée

Le potentiel d’habillage et la relative facilité avec laquelle le stabilisé peut être fixé sont des caractéristiques qui séduisent les décorateurs. La mousse stabilisée est conditionnée en plaques généralement plates de formes diverses. A l’instar d’un puzzle, les morceaux sont assemblés les uns à côté des autres pour former le motif souhaité. Une simple colle technique est suffisante pour créer un tableau végétal et le faire tenir sur un mur porteur. On utilise également cette technique pour créer un plafond végétal. Par contre, il n’est adapté qu’à l’intérieur, car sensible aux UV et aux intempéries.

mousse stabilisée

Une différence essentielle

Tandis que les murs végétaux vivants nécessitent un système d’irrigation et un éclairage adapté, ses imitations artificielles ne demandent évidemment rien. Normal, elles ne sont pas vivantes. Pas d’eau, pas d’engrais, pas de lumière,… pas de contraintes. Une planche, de la colle, des fleurs en plastique ou stabilisées et un talent pour la composition sont les seuls prérequis.

Malheureusement, on perd aussi tous les bienfaits des plantes, et la beauté du vivant. Exit le plaisir de jardiner.

Après tout, si vous ne deviez considérer que le seul aspect décoratif – ces murs végétaux seraient peut-être faits pour vous.

Jardin naturel VS Décoration

Le mur végétal naturel (vivant) est un véritable jardin. Il pousse, il évolue. Il n’est jamais le même. Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour le fabriquer et l’installer, cela requiert des connaissances en botanique, en biologie, mais aussi en système d’irrigation et en éclairage. Créer un mur végétal naturel nécessite une collaboration de plusieurs spécialistes.

examen des plantes du mur végétal

De l’autre côté, un mur végétal artificiel ou stabilisé n’est qu’une imitation du vrai, une décoration d’intérieur, éphémère à l’échelle du temps d’un jardin.

Ce point est crucial pour comprendre une des différences fondamentales entre les vrais murs végétaux et les faux. Cette différence porte sur la nature de la prestation réalisée.

Le faux mur végétal est un produit de décoration. Le mur végétal vivant s’apparente plus à une œuvre de paysagiste. Il relève d’une autre dimension qui inclut un service et un projet à sa base.

Vu sous cet angle, le produit a une durée de vie ; alors que le service n’en a pas tant que le contrat est renouvelé. Le mur végétal propose un terrain de jardinage. Ce n’est jamais une réalisation finie, dans le sens où elle est intrinsèquement évolutive.

Le mur végétal, support de votre communication

L’œil marketeux a su repérer l’opportunité de communication sur un nouveau moyen publicitaire qu’est le mur végétal. Rares sont les autres supports dotés d’un tel capital sympathie. Aucun parmi eux n’attire l’œil autant qu’un mur végétal.

Certains les utilisent comme un support PLV très chic. On voit souvent des affiches et des écrans publicitaires dans la végétation. Pour d’autres, la communication passe sur un autre niveau, sans mots, sans slogans publicitaires. A coup de bonnes associations d’images. Vous voyez un mur végétal – vous penserez automatiquement à la nature, au naturel, au bio… Il est relativement simple de créer une opinion positive grâce à un mur végétal !

PLV dans un faux mur vegetal chez Melvita

Quand c’est fait par une entreprise industrielle bien polluante – cela devient immoral.  Le procédé en question a son nom: GREENWASHING. Cela désigne l’ensemble des actions utilisées dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse.

Mais quand il s’agit d’une entreprise véritablement respectueuse de l’environnement, à priori, tout va bien. Pas de lézard.

Parmi ceux qui l’ont compris – un secteur entier: les laboratoires cosmétiques avec une étiquette « bio et naturel ». Yves Rocher, Melvita et The Body Shop utilisent souvent les murs végétaux dans leur communication.

La végétation est sans doute l’un de leurs vecteurs de communication principaux, en boutique. Depuis les prémisses des murs végétaux en France, Yves Rocher s’est doté d’un service en interne chargé d’installation et d’entretiens des murs végétaux naturels dans leurs nombreux points de vente.

Si Yves Rocher compte parmi les bons élèves, alors comment comprendre la position catastrophique de Melvita et The Body Shop ?

L’erreur à ne pas commettre : l’exemple de Melvita

Pourtant l’un des pionniers de la cosmétique bio, Melvita a dû manquer de discernement.

PLV dans un faux mur vegetal chez Melvita

Ou alors COMMENT une marque française, soucieuse de développer des filières bio dans une démarche éthique et équitable, arrive-t-elle à cette décision d’utiliser un mur végétal stabilisé dans sa communication ?

Des fausses plantes et une fausse nature, pleines de colles et de solvants nocifs, pour mettre en avant des produits de la marque dans chaque boutique !

Pourtant, à ses débuts, la marque faisait bien attention à ne pas tromper ses clients. Toutes les boutiques comptaient leur vrai mur végétalisé en intérieur. Pourquoi ce virage vers le faux ? Pourquoi, du jour à lendemain, décide-t-on d’équiper son point de vente d’un mur végétal artificiel en remplacement du naturel ? Doit-on s’interroger sur l’évolution de la qualité des produits de la marque ?

Le message “Osez la vie en bio” à l’air d’une mauvaise blague quand il apparaît dessus sur une décoration bourrée de produits chimiques et de colorants.

Encore un autre exemple d’une communication raté, The Body Shop. La marque anglaise est “réputée pour son engagement contre les tests sur les animaux, envers le commerce équitable et pour la préservation de l’environnement” (extrait de Wikipedia). Elle a pourtant mis des moyens en œuvre pour s’équiper, elle aussi, de faux murs végétaux et des plantes artificielles.

les plantes artificielles chez the body shop

Mur végétal naturel VS artificiel, le match

La durée de vie

On estime que, dans les meilleures conditions possibles, le stabilisé perd toutes ses qualités esthétiques à partir de la quatrième année. A ce moment-là, l’installation doit être entièrement refaite.

Deux ennemis de ce type de mur sont l’eau et la luminosité naturelle: la peinture s’en va avec de l’eau et elle se décolore sous l’effet des UV. Ce qui est bon pour les plantes vivantes est redoutables pour les végétaux stabilisés.

Concernant le mur végétal en plastique, les basses températures et les UV sont néfastes pour la bonne tenue des plantes synthétiques. En fonction du fabricant et de la qualité de la matière première, il faut penser à le renouveler au bout de 3-5 ans.

Pour les murs végétaux vivants, la chose est beaucoup plus complexe à déterminer. Du fait du travail de maintenance effectué lors des interventions, les matériaux, les composants et les plantes sont renouvelés lorsqu’ils sont endommagés. Ce qui conduit à penser que le mur végétal naturel se maintient tant qu’une entreprise spécialisée en est responsable.

Résultat : match nul

La garantie

Ce n’est pas toujours clairement annoncé, mais la végétation d’un mur végétal naturel n’est couverte par aucune garantie. C’est un produit vivant et personne ne saura prédire avec certitude la durée de vie d’une plante. Encore moins garantir l’ensemble des plantes du mur végétal.

Cependant, une exception existe pour une souscription de contrat de maintenance. Renseignez-vous auprès de votre prestataire.

En revanche, si vous commandez un mur végétal artificiel ou stabilisé, ce qui révèle du domaine de la décoration, il est raisonnable de demander une garantie de bonne tenue durant une ou plusieurs années.

Résultat : artificiel 1 – naturel 0

Les courbes d’attractivité inversées

S’il est entretenu, un mur végétal naturel s’épanouira progressivement. Il sera au meilleur de sa forme au bout de 3-4 mois après l’installation. Evidemment, le projet de création ne peut pas être dissocié de la maintenance. Votre prestataire fera tout ce qui est nécessaire pour que votre jardin vertical soit sain et attractif.

Au contraire, le mur végétal artificiel comme le stabilisé sont attrayants dès l’installation. Votre jardin sera figé à jamais dès que la colle a séché. A partir de cet instant il perdra peu à peu de son lustre au fil des mois. La poussière, une décoloration UV et les différentes dégradations mécaniques laissent des traces indélébiles. Même sa couleur verte ne sera pas épargnée.

Résultat : artificiel 0 – naturel 1

Le rendu final

Ce point est subjectif, il dépend de l’appréciation de chacun.

Comme le bois, le fait que la matière stabilisée ait été vivante donne une touche chaleureuse au mur végétal. Certains le préféreront pour son look totalement achevé dès le premier jour ou pour son « inertie ». Le rendu est plus lisse, plus neutre et il n’est pas censé varier dans le temps.

A l’image des murs végétaux stabilisés, un mur végétal en plastique est également au meilleur de sa forme le jour de l’installation. C’est à partir de ce jour-là qu’il se dégrade lentement : le temps ne laisse aucune chance à ces jardins figés. Ils vieilliront immanquablement et comme les murs végétaux stabilisés, ne repousseront plus jamais.

un élément d'un mur végétal artificielEn revanche, un vrai mur végétal n’est jamais pareil. C’est un véritable jardin qui évolue sans cesse. C’est précisément son côté imprévisible qui fait son charme. Hormis votre paysagiste, personne ne saura exactement comment le mur végétalisé sera et à quoi il ressemblera après quelques mois ou années.

évolution d'un mur végétal de 7 ans d'age

Un mur végétal naturel à Orléans, restaurant Oh Terroir

Cette folie végétale qui attire tant les amateurs de la nature, fait parfois éloigner les architectes et les décorateurs d’intérieur en charge des projets. En effet, le rendu final d’un mur végétal naturel n’est pas au top le jour J, pour la livraison du chantier. C’est précisément ce qui est difficile à accepter pour un professionnel de design. En plus, la réussite d’un mur végétal dépend de la qualité du suivi qui sera mis en place. Car évidemment, les incidents techniques existent.

Les vraies plantes apportent l’incertitude.

Sachez que l’aspect général d’un mur végétal naturel sera peut-être décevant si les plantes, la structure porteuse ou le système d’arrosage ont été mal réalisés. Dans certains cas, une mise en place d’un contrat de maintenance peut permettre de rattraper les défauts mineurs liés à la fabrication.

mur végétal naturel à problèmes

Ne sous-estimez pas l’importance d’une prestation d’entretien, même quand tout va parfaitement bien. L’intervention d’un spécialiste est censée anticiper les soucis, et non pas les traiter.

En revanche, l’absence de suivi d’un mur végétal se termine irrémédiablement par des soucis d’arrosage et une dégradation de son aspect général.

Résultat : artificiel 0 – naturel 1 (pour les amateurs de vivant)

Choisir un mur végétal artificiel ? Tous ne se valent pas

Les plantes en plastique nouvelle génération ? Pourquoi pas

Sachez-le, vous ne serez probablement jamais déçus par un mur végétal artificiel, en plastique. Le nom est suffisamment explicite pour ne pas laisser de doutes sur la nature de ce produit. Vous achetez une imitation, vous le savez bien. Vous en aurez pour votre argent.

Encore récemment les plantes synthétiques ne faisaient rêver personne. Un vert décoloré, une bonne couche de poussière, un plastique légèrement déchiré sur le bord des feuilles… décidément, non merci!

Longtemps déconsidérée, la végétation artificielle fait son come-back sur le devant de la scène. Depuis quelques années, des entreprises, des fleuristes et toutes sortes d’artisans du végétal utilisent sans vergogne cette matière dans leurs créations. Que s’est-il passé ?

une terrasse de café avec un mur végétal artificiel

Une terrasse parisienne avec un mur végétal artificiel comme pare-vue

Le géant IKEA s’est intéressé au marché de la végétalisation verticale et s’est imposé en procédant comme à son habitude. La marque suédoise propose désormais des plantes artificielles à des prix imbattables. Si c’est du faux que vous cherchez, vous serez comblé, par exemple pour installer un brise-vue végétal à moindres frais et avec très peu d’entretien.

Depuis, il est devenu de bon ton d’installer un mur végétal artificiel ou d’utiliser des plantes artificielles dans les bureaux, les banques, les magasins et autres locaux commerciaux. L’effet recherché est avant tout superficiel.

Le rendu est toujours médiocre, mais:

  • La qualité des plantes artificielles s’est considérablement améliorée.
  • L’offre s’est diversifiée. On trouve désormais une grande variété de plantes à bas coût.
  • Les produits sont plus souvent traités anti-UV, ce qui permet de garder des couleurs vives plus longtemps.
  • Un mur végétal artificiel est mieux adapté à l’utilisation en extérieur que les plantes stabilisées, qui ne résistent ni aux UV, ni à la pluie.

Six très bonnes raisons de fuir le mur végétal stabilisé

Depuis plusieurs mois notre entreprise est régulièrement sollicitée pour intégrer des plantes stabilisées à des projets de décoration. Nous refusons systématiquement.

Le stabilisé surfe sur la vague du retour à la nature, à l’écologie et au rapprochement de l’homme à son environnement, tout en se posant à contre-courant, dans une démarche qui place le faux au centre, et exclue le sain et le vivant. Du greenwashing à l’état pur.

Voici un petit récapitulatif des points qui nous ont conduits à cette radicalité.

Un mur végétal momifié

le processus de stabilisation consiste à prélever de vraies plantes puis à remplacer leur sève par un produit à base de glycérine, afin de garder la souplesse du tissu végétal. On les appelle aussi des plantes momifiées.

Une couleur artificielle

Pour subir cette transformation la plante doit être coupée. Il est alors nécessaire de la re-colorer, sans quoi elle apparaîtrait comme irrémédiablement fanée, morte.

Une odeur persistante

La plantation se fait dans une épaisse couche de colle qui ne sent pas la forêt. Les plantes, elles aussi, sont imprégnées de produits stabilisants, de peinture et des produits anti-mites destinés à éloigner les insectes. Mmm, le bon bol d’air pur…

Naturel, stabilisé ou artificiel? Comment choisir son Mur Végétal

Probablement nocif

Nous n’avons pas fait analyser ce cocktail de produits pour le qualifier de mauvais pour la santé. Cependant, il semble évident que côtoyer un faux mur végétal durant une longue période aura un impact négatif sur la santé des personnes sensibles aux acariens, aux produits chimiques et à la poussière.

Pas d’entretien ? Une triche au vivant

L’un des meilleurs arguments de vente des murs végétaux stabilisés est l’absence d’entretien. Oui, mais…Celui qui le promet a oublié la corvée de chiffon ! Eh oui, comme toute autre surface non-humide, un mur végétal artificiel ou stabilisé favorise l’apparition d’électricité statique et accroche la poussière. Pour mieux comprendre l’ampleur du phénomène, imaginez l’état de votre bureau au bout d’un mois, si vous ne le dépoussiérez pas régulièrement. Les plantes stabilisées attirent très facilement la poussière. Comme elles sont particulièrement fragiles – leur nettoyage reste très délicat. Au chiffon doux et sec, s’il vous plait!

Un prix d’installation identique au mur naturel

Autant le dire tout de suite, si le choix du mur végétal se fait sur des critères financiers, le coût d’installation d’un mètre carré stabilisé est équivalent à celui d’un mètre carré naturel. Alors pourquoi ne pas installer un vrai mur végétal comme celui-ci ?

Tarifs d’installation et budget global

Coût d’installation

C’est la taille qui définit le tarif du mur végétal, pas la technique! Autant dire que pour des dimensions courantes, entre 5 et 30 m², les prix pratiqués ne sont pas très différents d’une technique à l’autre.

  • Il faut compter en moyenne 500-800€ htpar mètre carré pour des réalisations de 5-30 m².
  • En dessous de 5 m², les murs végétaux naturels coûtent plus cher, environ 500-1200€ htpar mètre carré.
  • Au-delà de 30m², le tarif chute pour des réalisations à base de plantes vivantes. Comptez 300-500€ ht par mètre carré pour habiller une façade de 100m².

Coûts d’entretien

Ce qui fait aussi la différence, c’est l’entretien nécessaire. Les murs végétalisés stabilisés et artificiels demandent que des interventions de nettoyage/dépoussiérage soient faites une à deux fois par trimestre. Les prestations de réparation coûtent relativement cher, mais elles ne sont pas si fréquentes. Par contre, concernant le stabilisé, il faut le remplacer tous les 4 ans environ. Les plantes en plastique sont celles qui demandent le moins d’entretien.

Le mur végétal naturel doit, quant à lui, être entretenu régulièrement, parfois mensuellement. L’intervention d’une entreprise spécialisée engendre des frais supplémentaires sur le long terme.

Là aussi, les pratiques sont très différentes d’un prestataire à l’autre. Le contenu et la fréquence des entretiens, mais aussi la durée d’engagement varient beaucoup. Certains proposent des prix forfaitaires avec tous les frais inclus.

D’une manière générale, plus le prestataire connait son métier et maîtrise les risques, plus son tarif sera acceptable.

Ce qui pèse lourd dans le budget global, ce sont les « frais d’accès » au mur végétal. Pensez au temps que mettra l’équipe de techniciens pour installer et démonter l’échafaudage. Il n’est pas rare d’utiliser une nacelle de relevage pour accéder à la paroi. Là aussi, des coûts supplémentaires sont à prévoir.

Nos Conclusions

En somme, les trois produits sont presque trop différents pour être comparés. D’une certaine manière, ils peuvent être complémentaires…

Certes, les amoureux de la nature ne trouveront jamais leur compte avec un mur végétal artificiel. Celui-ci réjouira davantage les adeptes d’une touche déco originale qui n’ont pas la main verte. Le mur végétal stabilisé est relativement facile à mettre en place pour la décoration intérieure ; et le mur végétal artificiel pour l’intérieur et l’extérieur.

Mais cette conclusion ne serait pas totalement objective sans un prisme de lecture orienté consommateur.

Si la personne est sensible aux plantes – elle appréciera le vrai mur végétal, pas le faux. En revanche, quelqu’un d’indifférent à la nature n’appréciera pas un mur végétal artificiel, surtout quand ses plantes commenceront à ramasser la poussière et à s’effriter.

Alors POURQUOI installer un faux mur végétal? Ce geste n’a AUCUN SENS aux yeux du public à qui ce message est destiné.

Evidemment, si vous aimez les plantes et le vivant, vous ne pourrez qu’être déçu par les produits de substitution. La technique du mur végétal naturel est au point depuis plusieurs décennies, elle permet de recréer et profiter de nombreux avantages d’un écosystème vertical. Une nature vivante est enfin prête à s’épanouir chez vous. Pourquoi installer des plantes mortes ?

Notre position sur cette question est certes radicale, mais nous l’assumons: le mur végétal stabilisé ne devrait pas exister. Il est affreux et potentiellement nocif pour la santé

Et vous, êtes-vous pour ou contre les murs végétaux stabilisés?

 Pour en savoir plus

 Pour davantage de conseils sur la réalisation d’un mur végétal, découvrez les articles suivants :

3 replies

  1. Comment author Gotcha,

    Bonjour gonzalou, Merci pour votre réponse. Oui, c’est bien de commencer avec l’aspirateur. Il enlève une partie de la saleté. Nous avons aussi essayé de passer une brosse douce, mais elle laisse les traces. Et comme vous pouvez l’imaginer, on ne peut pas frotter, malheureusement 🙂

  2. gonzalou,

    bonjour, pourquoi ne pas essayer un aspirateur à fiable puissance, pour nettoyer la poussière ?

  3. Cathy,

    Bravo, je ne savais pas ce qu’était un mur stabilisé…Quelle horreur !
    Oui comme vous dites c’est comme empailler des animaux !
    Vive le Vivant et le Naturel !
    Notre monde est Fou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view