+33 (0) 952 720 727

Si vous êtes en train de créer un mur végétal et vous vous demandez quelles plantes utiliser, cet article est pour vous. En intérieur, il existe une petite palette de végétaux qui se plaisent bien à la verticale. Généralement, les espèces qui réussissent le mieux sont celles qui s’adaptent bien à la culture hydroponique et que l’on retrouve déjà dans nos intérieurs. Les fougères, de par leur prédisposition à pousser à l’ombre dans les sous-bois, possèdent les qualités essentielles pour une implantation réussie.

Les Fougères

Ce sont les plantes de sous bois par excellence. Elles sont en tête de notre liste de plantes pour le mur végétal. Adaptées à l’ombre et à la fraîcheur du sol, elles sont des compagnes idéales pour le mur végétal. Les variétés étant innombrables, notre choix s’est d’abord porté sur les espèces accessibles dans le commerce.

fougeres-pour-mur-végétal

1. Nephrolepis exaltata

Une incontournable. Cette fougère est présente dans nos intérieurs depuis sa découverte à la fin du XIXème siècle. On l’imagine tout de suite dans son pot à piédestal ornant l’intérieur d’une maison cossue de Philadelphie. Elle est également une plante phare des jardins créoles. Sur le mur végétal, elle nous offre une facette différente. Ses frondes d’un beau vert éclatant s’élancent depuis la base et retombent vers le sol en formant une véritable cascade de verdure très rafraîchissante. Lorsque le situation lui convient, ses frondes peuvent atteindre un à deux mètres. L’inconvénient reste l’entretien : sa nature vigoureuse lui pousse à continuellement produire de nouvelles pousses qui masquent les anciennes. Ces dernières devenues inutiles se dessèchent en entraînant beaucoup de déchets et de poussière.

2. Cyrtomium falcatum

La fougère houx, surnommée ainsi à cause de ses frondes très découpées rappelant le houx ou le Mahonia donne de très beaux résultat à la verticale mais le passage de la culture classique à une culture hydroponique n’est pas toujours aisée…

3. Adiantum capillus-venus

La capillaire est une fougère d’une délicatesse infinie et mérite amplement sa place parmi les plantes pour le mur végétal. Le moindre souffle d’air soulève ses frondes triangulaires portant des pinnules en forme d’éventail. Elle est très bien adaptée aux murs végétaux puisque, dans son milieu naturel, elle se développe spontanément dans les anfractuosités des parois rocheuses. Néanmoins, sa culture n’est pas chose aisée ; l’hygrométrie et la luminosité doivent être optimales sous peine de voir son feuillage très sensible aux perturbations se détériorer rapidement.

4. Athyrium

Pour réaliser son plein potentiel, cette jolie fougère originaire d’Asie nécessite une période de froid relatif (10-15°). L’Athyrium, plantée en masse sur un mur végétal, offre tout de suite une ambiance très « zen » et forme une belle toile de fond qui met en valeur d’autres végétaux aux couleurs plus vives.

5. Ptéris

Le genre comporte de nombreuses espèces. On les nomme ainsi en référence à leurs frondes qui rappellent des plumes d’oiseau. Le dimorphisme (deux formes différentes sur un même pied) de leurs frondes ajoutent encore à leur esthétique surprenante. Comme toutes les fougères, elles supportent mal les écarts entre excès d’eau et sécheresse.


Aujourd’hui d’innombrables espèces, potentiellement adaptables à la culture verticale sont encore à découvrir. Si les plantes fleuries sont les plus convoitées, il y a peu de plantes à fleur réellement adaptées à la culture verticale, voici notre sélection.  

Pour enrichir cette collection de plantes colorées pour le mur végétal, nous effectuons des recherches et des expérimentations en conditions réelles. La famille des bégonias s’est révélée être une bonne surprise.

Les Bégonias

L’utilisation de bégonia pour l’ornementation remonte à l’époque des grandes expéditions naturalistes au XVIIe siècle. Son nom horticole nous vient de Monsieur Michel Begon, alors intendant de la marine royale. Passionné de botanique, il enverra son ami Charles Plumier naturaliste, aux Antilles et en Amérique du Sud, d’où il rapportera la précieuse plante. Si d’emblée, on imagine peu bégonia sur un mur végétal, c’est à cause de la mauvaise réputation de cette plante. Souvent planté dans les jardinières des personnes âgées, le bégonia est malheureusement déconsidéré. A tort. C’est mal jugé cette riche famille (plus de 900 individus). 

Notez, qu’il existe plusieurs applications qui vous facilitent la reconnaissance des plantes.

sélection de Begonias

1.Bégonia maculata

Le Bégonia bambou : « Maculata » pour ses feuilles tachetées de blanc et « bambou » pour sa tige bien verte aux nœuds bien marqués. Cette espèce originaire du Brésil est tout simplement superbe à la verticale. L’alliance de son feuillage vert frais et de ses fleurs roses, blanches ou rouges nous transporte tout de suite sous les tropiques.

Un autre avantage de cette plantes pour le mur végétal est qu’elle se bouture très facilement.

2. Begonia x Rex

Cette espèce se décline en plusieurs sous espèces et cultivars aux feuillages vraiment extraordinaires. Nul besoin d’attendre la floraison pour se laisser enchanter par ses couleurs vives. C’est une plante tubéreuse à l’apparence assez fragile. Et elle l’est. Veillez bien lors de la manipulation à ne pas casser les tiges.

3.Begonia x « cartagena »

Espèce très vigoureuse. Correctement nourrie, il arrive que sur le mur végétalisé, elle prenne des proportions inattendues. Sa floraison est insignifiante au regard des couleurs métalliques de ses feuilles.

4. Bégonia x « tiger »

Grrr !. Le feuillage vert foncé est tacheté de vert clair très lumineux ; le tout contraste énormément avec le dessous des feuilles rouges.


Un grand classique d’intérieur et un standard pour les murs végétaux, littéralement du grec, « ceux qui aiment les arbres », les philodendrons, majoritairement originaires d’Amérique centrale, sont généralement bien adaptés à nos intérieurs et faciles de culture.

Les Philodendrons, incontournables parmi les plantes pour le mur végétal

La famille compte beaucoup d’espèces. Certaines sont grimpantes, en effet, comme leur nom grec le laisse penser. Elles se servent alors des autres arbres comme support. Cette caractéristique font d’elles des « épiphytes » particulièrement bien préparées à la culture verticale telle qu’on la pratique sur le mur végétal.
Disposant de très peu de substrat dans leur milieu naturel, les philodendrons grimpants puisent leur subsistance de l’eau de pluie assez pauvre en minéraux qui ruisselle depuis la canopée jusqu’au sol. Leurs racines aériennes leur permettent de se fixer à leur support et de chercher de la nourriture dans les éventuels tas d’humus qui se forment au coude des branches d’arbres ou directement au sol.
En somme, les philodendrons s’épanouissent souvent très bien en hydroponie. La variété d’espèces permet, en outre, de varier les utilisations. La multiplication par bouturage donne de très bons résultats.

philodendron-pour-mur-vegetal

1. Philodendron bipinnatifidum « xanadu »

A privilégier pour les murs végétaux disposant d’une bonne superficie (sup. à 7 m2 ). Cette arbuste à tronc court peut atteindre 1 m 50 d’envergure. Le feuillage vert-jaune très découpé pose immédiatement l’ambiance de la composition.
Les racines aériennes aident à stabiliser la plante sur le mur végétal. Lors des tailles, la sève dégage une odeur très agréable. Pour prévenir toute irritation, on évitera toutefois le contact avec la peau et surtout les yeux.

2. Philodendron scandens

Un grand standard des murs végétaux. Cette plante réussit là où d’autres échouent. Peu d’engrais, peu de lumière, peu d’entretien. Cette liane aux feuilles cordiformes a la faculté de s’accrocher directement au support. Sa croissance peut être rapide ce qui permet de l’utiliser comme couvert végétal permanent dans le fond d’une composition.
Elle a aussi la particularité de se bouturer extrêmement facilement.

3. Philodendron erubescens « Red Queen »

Ce philodendron n’est pas grimpant et son installation sur un mur végétal n’est pas forcément aisée, toutefois, lorsqu’il est bien implanté, il devient rapidement une plante phare avec une identité bien marquée. La couleur un peu sanguine de ses larges feuilles contrastent agréablement avec les nuances de vert des autres végétaux.

4. Philodendron erubesens

Le philodendron grimpant par excellence, les feuilles sont vertes avec des tiges rouges. Les entrenoeuds peuvent être importants. Noyé dans la masse, il apporte un peu de vie au mur végétal grâce à son développement rapide qui donne lieu à un entremêlement de lianes à l’effet naturel.
Boutures faciles.

5. Philodendron gutiferum

Une grimpante également qui permet de réaliser de belles coulées verticales sur le mur végétal. Plus fournie que l’ erubescens type, elle peut habiller entièrement le mur végétal de bas en haut.
Boutures faciles.


Certaines variétés de végétaux au port retombant sont particulièrement bien adaptées au mur végétal. Leur pouvoir couvrant est généralement bien supérieur à celui des autres plantes. Elles forment ainsi de belles cascades de verdure qui rythment la composition.

Les Plantes Retombantes

plantes-retombantes

1. Aeschynantus type

A l’origine, cette espèce issue des zones tropicales du pacifique (Borneo, Indonésie, Malaisie, etc) a un port rampant. Sa prédisposition à pousser couchée sur le sol ou le long des troncs d’arbre sous la canopée lui permet de s’adapter à des environnements où la luminosité est très faible. Cultivée sur le mur végétal, elle est parfaitement bien adapté à la vie verticale dans des pochettes de cultures en feutre. La plantes forme de belles coulées parsemées de fleurs rouges éclatantes. Son feuillage reste impeccable et on ne lui connait pas de maladies ou de ravageurs.

2. Aeschynantus marmoratus

Aeschynanthus marmoratus est surtout cultivé pour ses feuilles plutôt que pour ses fleurs. Ces dernières sont épaisses, marquées de vert plus foncé sur le dessus et teintées de pourpre au revers. Cette variété est particulièrement résistante en conditions de culture difficiles. Elle peut se satisfaire d’une luminosité médiocre.

3. Peperomia

Plusieurs espèces existent dans la famille des peperomia. Celles au port retombant possèdent un feuillage superbe, vert foncé, coriace, avec des nervures aux teintes plus claires et bien marquées. Dan son milieu naturel, les Peperomia ont une croissance très lente ; sur les murs végétaux, elles mettent du temps à s’installer mais une fois le système racinaire bien développé, c’est une plante sûre qui déçoit rarement.

4. Hoya carmossa

Une magnifique ombellifère. Pour fleurir régulièrement et abondamment, elle demande quelques égards quant à la luminosité. On la place généralement aux endroits les plus éclairés, sous les verrières ou sous les spots dans le cas d’un appoint artificiel.

5. Rhipsalis

Une plante de la famille des cactacées. Elle pousse à l’état naturel dans l’hémisphère Sud (Amérique et Afrique) dans les zones tropicales humides. C’est un cactée épiphyte poussant sur les tronc, branches des autres plantes. Une cinquantaine de variétés existent. Elles possèdent des feuillages parfois très différents plats, tubulaires ou elliptiques. Les feuilles sont persistantes et retombantes. Disposées en massif sur le mur végétal, elles forment un tapis dense à l’effet spectaculaire.


Les plantes à Fleurs

Même avec une luminosité réduite comme en intérieur, il est possible d’installer des espèces florifères sur le mur végétal. Elles sont généralement originaires des tropiques et poussent dans les sous-bois où la couverture végétale est dense et la compétition pour la lumière acharnée. Découvrez 6 plantes à fleurs, toutes délicates, dans notre sélection des plantes pour le mur végétal.

1. Medinilla

medinilla-magnifica-pour-mur-vegetal

La famille medinilla comprend des arbustes et des plantes grimpantes. L’espèce magnifica est la plus commercialisée. Ses larges feuilles vernissées aux rainures bien marquées et ses hampes florales majestueuses offrent un spectacle impressionnant. Cette variété épiphyte se prête très bien à la culture sur les murs végétaux. Il faudra néanmoins veiller à ne pas l’arroser avec une eau trop calcaire.

2. Gloriosa superba

Gloriosa-plante tropicale-pour-mur-vegetal

Ou lys de Malabar est une plante grimpante très volubile à la floraison spectaculaire. Ses tiges fines s’enroulent facilement sur les supports ou les autres plantes voisines. La situation d’implantation devra être très lumineuse. Elle s’accommode parfaitement d’un soleil direct si celui-ci n’est pas trop fort. Les feuilles en forme de lance offre un très beau vert soutenu qui met en valeur ses fleurs aux couleurs chaudes. C’est une plante qui dégage un fort exotisme et fait sensation sur les murs végétaux.

3. Marsdenia floribunda (anc. Stéphanotis)

jasmin-de-madagascar-plante-fleurs-pour-mur-vegetal

Communément appelée jasmin de Madagascar, cette liane grimpante pousse à l’ombre des grands arbres contre lesquels elle s’enroule pour atteindre la lumière. Ces feuilles de couleur vert foncé sont épaisses et vernissés, les fleurs blanches en forme de trompettes s’épanouissent en ombelles et dégagent un parfum intense proche du jasmin ou du gardénia. Pour la faire refleurir sur les murs végétaux intérieurs, l’exposition doit être particulièrement lumineuse mais sans soleil direct.

4. Hibiscus rosa sinensis

hibiscus-plante-tropicale-pour-mur-vegetal

« Rose de Chine » ou encore « fille des îles », l’hibiscus est un arbuste bien connu dans nos jardins. Pour l’extérieur, la variété syriacus sera préférée pour sa rusticité (-15°), tandis que rosa sinensis, ne supportant pas les températures basses devra être cultivée en intérieur. Une très forte luminosité est indispensable pour réussir la culture de cet arbuste. A placer, donc, près d’une fenêtre exposée sud, sous une verrière ou dans une serre. L’espèce type présente des fleurs rouge vif mais selon les variétés, elles peuvent être blanches, roses, jaunes ou oranges, simples ou doubles.

5. Ludisia discolor

ludisia-discolor-orchidee-pour-mur-vegetal

Une belle orchidée terrestre. Contrairement à ses cousines épiphytes du genre phalaenopsis qui se développent sur les arbres, cette orchidée pousse en pleine terre dans les sous bois faiblement éclairés de l’Indonésie. Son feuillage extrêmement sombre et ses fleurs blanches légèrement teintées de rose font d’elle une plante pour le mur végétal particulièrement recherchée chez les amateurs. Sur les murs végétaux, son adaptation est relativement rapide. Elle peut se plaire même dans les endroits faiblement éclairés du mur végétal ; à l’ombre des grands sujets, par exemple.

6. Epiphyllum

epiphyllum-pour-mur-vegetal

Des plantes rares et très prisées. Ce sont les seuls cactus à pousser sur les arbres, dans un environnement très humide, à la manière d’autres épiphytes. Sa croissance plutôt anarchique se fait sous forme de longues tiges vertes, épaisses, tantôt rectangulaires, tantôt plates selon son inspiration. On cultive rarement « les belles de nuit » pour leur feuillage mais bien pour leur floraison nocturne incroyable. Certaines variétés présentent des fleurs au diamètre impressionnant (10-16 cm). Les prédispositions naturelles de ce cactus lui permettent de vivre sans effort à la vertical de nos maisons.

One reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view