+33 (0) 952 720 727

Il y a peu, nous avons repris contact avec l’un de nos clients, Clément J, pour assurer la maintenance des systèmes de culture de son mur végétal. Nous avons profité de cette occasion pour savoir ce qu’il pensait de cette décoration végétale. Le projet à été réalisé en juillet 2014 dans son appartement du 13 ème arrondissement de Paris, à deux pas de la Bibliothèque François Mitterand.

Neogarden : Bonjour Clément, d’où vous est venue l’idée d’un mur végétal comme élément de décoration pour votre nouvel appartement?

Clément J. : Maintenant, je vis à Paris mais il n’en a pas toujours été ainsi. J’ai de profondes racines campagnardes et j’ai gardé un lien fort avec la nature.
J’ai acheté cet appartement sur plan, il y a deux ans. Ma compagne et moi, avons donc pu concevoir un aménagement qui réponde à nos envies et à nos besoins. Je souhaitais absolument y intégrer une déco végétale. Connaissant, l’existence des murs végétalisés, je me suis orienté vers la solution verticale pour bénéficier de l’impact visuel sans trop grignoter l’espace au sol. Au tout début, j’avais les petits systèmes de culture type flowerbox ou flowall où on met directement les plantes dans de la sphaigne.

N. : Et ce n’était pas suffisant.

C.J. : Non. Avec notre projet de nouveau logement, je voulais en quelque sorte passer au niveau supérieur. J’ai contacté plusieurs entreprises. A l’époque, je n’avais même pas encore l’appartement, juste les plans pour faire faire les devis. Je prévoyais un mur plus petit et sans éclairage pensant que l’exposition était suffisante. C’est en parlant avec G. Abaiadzé, le gérant de Neogarden, que j’ai finalement opté pour une installation qui prenne une plus grande partie de la largeur du mur, jusqu’à la fenêtre. Et je vois maintenant que l’éclairage supplémentaire était vraiment nécessaire. Les plantes se portent très bien.

N. : Comment l’installation s’est elle déroulée ?

C.J. : En une journée, le mur végétal était posé. Au début, quand j’ai vu cette masse (les végétaux n’avaient pas encore recouvert l’intégralité de la structure), j’ai un peu pris peur. C’est quand même l’équivalent de tout un pan de mur dans le salon. Il y avait aussi le bac en inox de quatre mètres de long en dessous. Mais au final, dès qu’on voit les plantes commencer à croître, on se rassure. C’est désormais une bonne masse végétale qui fait son effet.

decorer-son-appartement-avec-des-plantes

N. : Vous vous êtes chargé de l’entretien du mur végétal pendant toute une année, pourquoi revenir vers nous maintenant?

C.J. : Je m’occupais des soins aux plantes. Pour moi, c’est la partie plaisir. Trouver des nouvelles espèces pour remplacer les anciennes. Observer le mur, le voir évoluer. Je me suis aussi occupé de la chimie de l’eau.

N. : Oui on a vérifié. Les résultats sont vraiment bons. Le mélange est équilibré. Vous avez du matériel pour tester?

C.J. : Je me suis procuré les testeurs PH et EC dans un magasin de culture « indoor ». Le plus fastidieux pour moi, c’était le déplacement des gros sujets. Un avis de professionnel pour suivre et faire évoluer la composition est aussi appréciable.

N. : Par ailleurs, voyez-vous des améliorations à apporter à nos futures installations?

C.J. : Lorsque je reçois des invités, ils se plaignent du bruit des pompes la nuit. Vous pourriez envisager de simplement suspendre la programmation des arrosages la nuit.

N. : Oui c’est assez simple à mettre en place.

Clément, merci d’avoir bien voulu témoigner sur notre site internet. A très bientôt pour la prochaine intervention.

Pour en savoir plus sur la décoration végétale:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

© La Fabrique du Mur Vegetal | Le jardin d'en face
Loading quick view