+33 (0) 952 720 727

La petite tendance du moment en matière de décoration végétale, c’est le « plantarium », un terrarium de plantes. En vérité, ces grandes ou petites réalisations sous verre sont une relecture des terrariums de plantes que certains d’entre vous connaissent déjà. Ces derniers, sans animaux ni reptiles, ont fait leur apparition dans les années 80.

Aujourd’hui, la mode revient et se réinvente avec un style épuré et moderne.

Principe du terrarium

Le dénominateur commun à tous les terrariums est la volonté de recréer un biotope qui imite les conditions naturelles des espèces hôtes. Dans le cas des plantariums, on n’accueille pas d’animaux ; ni reptiles, ni tortues, ni iguanes. Seulement des plantes. En groupes ou isolées, elles imitent un fragment de la nature, un jardin miniature et permettent de développer une esthétique évocatrice.

terrarium avec les plantes

Si le plantarium est bien réalisé, il est alors possible d’offrir d’excellentes conditions de culture à nos plantes d’intérieur. Le fort taux de Co2 et la bonne humidité maintenue autour du feuillage sont généralement les deux paramètres qui font défaut lorsque que nos plantes poussent dans leurs pots à la maison.

Les Terrariums de plantes humides et secs

On distingue les plantariums de type humide et de type sec. Dans les premiers, on comptera les fougères, les mousses, la sphaigne ou toute autre plante verte qui tolère un niveau élevé d’humidité. Dans les seconds, on privilégiera les cactées et les succulentes.

terrarium-plantarium

Le principal défi du plantarium humide consiste à préserver une bonne hygrométrie tout en prévenant les risques de pourriture et l’apparition de champignons. Le choix du substrat est décisif.  Le charbon actif, la sphaigne, les fibres de coco et la mise en place d’un drain sont autant de solutions possibles pour assainir le dispositif.

b0545391c4b9a94919800c037c38ab9a

Les plantariums secs sont nettement moins soumis à ce problème. Si les contenants restent ouverts, les arrosages parcimonieux et le drain correctement réalisé, le risque est nul de voir les plantes pourrir. Là encore le choix du substrat doit se porter sur des matières qui retiennent légèrement l’eau. Terreau épais, argile, tourbe sont à éviter.

terrarium-succulentes-sec-sans-entretien

Check list pour réaliser un terrarium de plantes

voici une liste des éléments à réunir pour réussir un plantarium:

  • Un récipient en verre
  • Des pierres décoratives, si vous choisissez un terrarium sec et un style minéral
  • Mousse verte, idéale pour un terrarium humide
  • Terreau
  • Drainage, billes d’argile concassées ou pouzzolane
  • Plantes à croissance lente
  • Cuillère pour placer la terre
  • Pince longue pour placer les éléments dans le récipient
  • Ciseaux longs pour tailler les plantes
  • Petit tuyau pour arroser sans éclabousser l’eau sur le verre

terrarium-humide

Comment faire un terrarium humide ?

  1. Pour réaliser une terrarium de plantes dans un bocal, procurez-vous d’une vase en verre fin pour contenir votre jardin ou fabriquez-en un vous-même à partir d’un aquarium ou d’un bol à poissons.
  2. Ensuite, répartissez le drainage au fond, sur 1-2 cm d’épaisseur.
  3. Disposez par dessus la moitié des terreaux que vous prévoyez utiliser. Poser des roches comme première couche dans le terrarium, mais cela dépend de votre préférence personnelle.
  4. Ajoutez toutes les grosses pièces de déco ou les morceaux de bois flotté que vous aimeriez inclure dans votre jardin miniature. Faites un trou dans le sol pour que les racines des plantes puissent se reposer.
  5. Retirez la plante de son contenant. Réduisez la motte en enlevant une partie de terreaux.
  6. Placez les plantes dans la fine couche de terre et ajoutez la deuxième couche de terre autour des plantes. Pressez fermement – le nouveau niveau de sol doit être à peu près au même niveau que le sol de la motte de racines d’origine de la plante.
  7. Faites preuve de créativité et mélangez les plantes, les couleurs et les tailles.
réaliser un terrarium de plantes
Réalisation d’un terrarium de plantes

Cependant, le plus simple serait d’opter pour un kit vendu en ligne. De nombreux détaillants en ligne vendent des kits de terrarium à monter soi-même, qui fonctionnent parfaitement.

Comment entretenir un terrarium de plantes ?

La plupart des terrariums nécessitent peu d’entretien, mais nous avons quelques suggestions pour  les garder en bonne santé plus longtemps:

Si vous choisissez de faire pousser des fougères, coupez les feuilles pour éviter qu’elles ne poussent trop. Assurez-vous d’enlever toutes les feuilles mortes de votre terrarium.
Si vous avez un terrarium ouvert, surveillez la présence de parasites tels que les moucherons ou les cochenilles.
Si vous avez un terrarium fermé, enlevez le couvercle de temps en temps pour laisser entrer un peu d’air frais.

Placez le bocal dans un endroit éclairé ou prévoyez un éclairage additionnel. Une simple lampe Led de bureau fera l’affaire en absence d’une source de lumière naturelle. Eteignez la lampe chaque nuit.

Objet déco ultime: terrariums éclairés

terrariums éclairés

Arrosage des terrariums

Les plantes que l’on trouve dans les terrariums ont tendance à être des plantes rustiques qui ne nécessitent pas d’arrosage fréquent. De plus, les bocaux des terrariums recyclent l’eau au lieu de l’évaporer.

Si le terrarium est fermé, pensez à l’arroser (en moyenne) une fois par mois, mais cela variera selon un grand nombre de facteurs. Les terrariums ouverts ont avantage à être moins gourmands en eau. Ils nécessite un arrosage toutes les 3 à 6 semaines. Plutôt que d’arroser selon un planning fixe, vérifiez le sol pour voir si vos plantes ont besoin d’eau et en quelle quantité.

Pour en savoir plus sur la décoration végétale:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

© La Fabrique du Mur Vegetal | Le jardin d'en face
Loading quick view