+33 (0) 952 720 727

Faire le choix d’une maison qui laisse une grande place à la végétation, c’est aussi opter pour une maison plus écologique, avec un moindre impact sur l’environnement …et sur le portefeuille ! La nature en intérieur c’est également une source de bien-être au travail comme à la maison.

Savez-vous sans doute que la présence de plantes à la maison permettait d’améliorer la santé et le bien-être de ses habitants ?

Suivez nos conseils pour mieux profiter des bienfaits des plantes et de la nature, pour obtenir un habitat sain et réduire votre consommation d’énergie.

Maison écologique, maison bioclimatique : faites entrer la nature chez vous

On appelle « maison écologique » une construction qui a pour objectif le respect de l’environnement et la performance énergétique. En particulier, une maison “bioclimatique” désigne un habitat avec peu d’échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur, ce qui permet de limiter l’utilisation du chauffage et de la climatisation. Depuis 2013, la loi française impose que toute construction neuve soit à basse consommation (norme BBC).

maison en bois, maison écologique

A partir de 2020, les constructeurs de maisons devront même respecter des nouvelles contraintes de l’architecture écologique afin que les bâtiments produisent davantage d’énergie qu’ils n’en consomment. Comment les plantes peuvent-elles contribuer à rendre votre maison écologique ?

.Le mur végétal : intérieur sain et isolation thermique

Recouvrir d’un pan végétalisé un mur intérieur ou extérieur est de plus en plus tendance. Bien plus qu’une mode déco, le mur végétalisé présente de nombreux atouts pour rendre votre habitat plus écologique. En intérieur, il permet d’assainir l’air et de réguler l’humidité ambiante, tout en améliorant l’isolation phonique entre les pièces. En extérieur, le mur végétal, en plus de décorer votre maison de manière très élégante, joue un rôle d’isolant thermique, avec un effet rafraichissant en été et limitant les pertes de chaleur en hiver. Il s’agit d’un véritable écosystème vertical que vous créez dans votre habitation.

.La phyto-épuration, ou l’assainissement par les plantes

Opter pour une maison écologique où il fait bon vivre

En zone rurale, la phyto-épuration au niveau d’une maison individuelle permet de traiter les eaux usées de manière écologique, efficace et esthétique. Aussi appelé lagunage, ce système s’appuie sur un ensemble de bassins de filtrage, et nécessite donc d’avoir au moins un petit extérieur (compter 2 à 5m² par habitant). Solide et inodore, le système par phyto-épuration s’avère au final moins cher qu’une fosse septique classique. En savoir plus sur la phyto-épuration pour une maison respectueuse de l’environnement, et sur les piscines écologiques, qui fonctionnent sur le même principe.

.Dépolluer le sol par les plantes

Certains arbres ont la capacité d’absorber les métaux lourds contenus dans les sols pollués puis de les stocker dans leur tronc et leur feuillage. Cette technique de phyto-extraction est de plus en plus utilisée par certaines municipalités, comme celle de Creil, dans l’Oise, pour traiter des sols faiblement pollués, dans le cadre de la construction d’éco-quartiers. En savoir plus sur la dépollution du sol par les arbres.

Opter pour une maison écologique où il fait bon vivre

Une maison économe en énergie

Les maisons écologiques réduisent leur consommation énergétique grâce à l’utilisation de matériaux écologiques, comme l’ossature bois qui apporte une très bonne isolation thermique et une grande étanchéité.  Un habitat durable intègre également souvent des sources d’énergie renouvelable issues de son environnement (panneaux solaires, géothermie) ou des sources de chaleur économes (poêle à bois ou à granulés, puits canadien).

L’orientation des pièces a aussi son importance pour réaliser des économies d’énergie : une pièce à vivre orientée sud permettra d’utiliser moins de lumière et de chauffage grâce à l’ensoleillement. A l’inverse, il est pertinent de positionner les chambres, le garage et le cellier sur la façade nord.

Pour une construction écologique, pensez également à utiliser des matériaux naturels pour vos murs tels que la terre cuite (parfait pour la régulation thermique), la chaux (qui préserve les murs de l’humidité) ou le chanvre (qui est un très bon isolant). Ces produits sont isolants tout en étant esthétiques et respectueux de l’environnement.

Opter pour une maison écologique où il fait bon vivre

Une maison zéro déchet ?

Les Français produisent environ 1 tonne de déchets chaque seconde, selon Planetoscope. Chacun d’entre nous peut contribuer à réduire cette pollution grâce à des solutions simples, par exemple dans notre manière de consommer au quotidien (éviter les emballages plastiques, acheter des produits de seconde main, opter pour des matériaux recyclés, etc.). Découvrez le bioplastique, ou le plastique fabriqué avec des plantes.

Installer un compost chez soi, que l’on habite en maison ou en appartement, permet de réduire significativement la quantité de déchets verts que nous rejetons dans l’environnement. Un composteur peut s’installer dans une cuisine ou dans un jardin. On y dépose les débris végétaux issus de la cuisine (épluchures), du jardin (gazon), mais aussi les coquilles d’œufs et des déchets « durs » permettant d’apporter du carbone (copeaux de bois, carton). Pour tout savoir sur le compost facile, c’est par ici !

En savoir plus sur le rôle des plantes pour un habitat sain :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

field markup opt-in field markup

Loading quick view