+33 (0) 952 720 727

Ah, du basilic frais et de la menthe odorante sous la main ! Ne rêvez plus : tout cela est possible, même en appartement. Avec un petit peu de créativité, cultiver un potager d’intérieur dans sa cuisine est désormais chose aisée. Cette pratique s’inscrit dans la tendance actuelle du jardin vertical, qui permet de cultiver des légumes sur un petit espace. Il existe même désormais des potagers connectés mettant la technologie au service de notre petit pot de basilic. Le jardinage a de beaux jours devant lui !

Le potager d’intérieur, ou le jardin d’aromates à la maison

On l’a tous connu, ce petit pot de basilic si fringant en magasin, qui, une fois sur le rebord de notre fenêtre, commence à jaunir et perdre ses feuilles. Nous avons beau l’arroser et l’exposer à la lumière naturelle, il finit toujours par nous lâcher. Et adieu la salade tomates-mozza bien savoureuse !

semis de potager intérieur

Il faut bien le reconnaître, certaines herbes et plantes aromatiques sont plus adaptées que d’autres à la culture en intérieur. Oubliez un instant le basilic et pensez à tous ces autres aromates qui peuvent s’épanouir en petits pots dans votre appartement. Prenez par exemple de la menthe bio et du thym, pour de bonnes tisanes revigorantes. Ou encore de la ciboulette, pour des salades à la saveur originale.

Quelques conseils pour cultiver vos plantes aromatiques

Votre potager d’intérieur sera mieux réussi si la culture de plantes est adapté aux conditions d’éclairage:

  • Ensoleillement modéré et arrosage fréquent : ciboulette, oseille, estragon et persil sont à privilégier si vous vivez dans une région assez pluvieuse et humide, ou si votre cuisine est peu lumineuse.
  • Beaucoup de lumière et arrosage occasionnel : on retrouve dans cette catégorie les aromates méditerranéens comme le romarin, le thym et le laurier. Ces plantes ont besoin de soleil.
  • Toujours planter la menthe seule : car elle a tendance à envahir tout le pot et pourrait asphyxier ses voisines.
  • Et ce cher basilic : à planter seul également, il a besoin de beaucoup de chaleur, d’eau et de lumière. Qui a dit « et d’un peu de chance »… ?

Pour savoir si une plante aromatique reçoit le bon ensoleillement, observez-la. Si ses tiges s’allongent et ses feuilles raccourcissent, elle a besoin de plus lumière. A l’inverse, si des tâches apparaissent sur les feuilles, il convient de la placer dans un endroit moins fortement exposé au soleil.

Comment installer vos pots d’aromates ?

Petit pot individuel ou grand pot collectif, tous alignés sur le rebord de fenêtre ou suspendus au mur : il existe 1001 options. Parmi les plus originales, découvrez le jardin vertical DIY en palettes. Par contre, si vous souhaitez pouvoir déplacer les plantes au fur et à mesure de l’ensoleillement, les pots individuels restent la solution la plus simple et la plus pratique.

plantes aromatiques

Bouquets de plantes aromatiques

Potager connecté : le jardin d’intérieur 2.0

Vous ne voulez pas renoncer à votre basilic frais mais le jardinage n’est pas votre truc ? La technologie vous donne raison. Il existe désormais des potagers d’intérieur intelligents et connectés. Ceux-ci gèrent automatiquement les besoins en lumière, en eau et en nutriments de vos aromates.

potager intérieur est un jardin connecté

Potager intérieur connecté

  1. Contenant à herbes compact , Cuisipro, 38,83 euros 
  2. Herb garden , Royal VKB, 34 euros 
  3. Herb stand , Normann Copenhagen, 34 euros 
  4. Herbier , Prepara, 16,90 euros 
  5. Pot Duo , Sagaform, 33 euros 
  6. Kit de culture KRYDDA / VÄXER, Ikea à partir de 124,36 euros 
  7. Potager , Véritable, à partir de 134,10 euros 
  8. Lilo , Prêt à Pousser, 119 euros.

Ces petits appareils en kit se posent sur le plan de travail de la cuisine, ou dans n’importe quelle pièce de la maison. De taille réduite, ils s’adaptent très bien aux contraintes de la vie en appartement. Selon les modèles (et leur prix !), les potagers d’intérieur proposent une grande variété de plantes bio à cultiver. Chaque kit propose un large choix des capsules avec des graines des herbes et plantes aromatiques.

Les systèmes d’arrosage et d’éclairage s’avèrent plus ou moins autonomes. La plupart intègrent un réservoir d’eau d’un litre, afin de gérer automatiquement le besoin en eau de la plante. Ils adaptent également l’éclairage à l’aide d’une ampoule LED horticole dont la luminosité varie sur 24 heures.

Magique ou bionique ? A vous de voir si le charme du jardinage ne vous manque pas… Ce sont, en tout cas, de bons outils pédagogiques pour éveiller les enfants à la biologie des plantes.

En bref

Cultiver un mini-potager en appartement n’est pas un mythe. Ceci dit, ne nous leurrons pas: le plus simple et le plus pratique est de se limiter aux plantes aromatiques. Pots classiques en terre cuite ou pots électroniques, toutes les options existent, même pour ceux qui n’ont pas la main verte.  Quant aux tomates, mieux vaut disposer d’une véranda ou d’un jardin d’hiver…

Pour en savoir plus sur le jardinage en appartement et en ville :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view