+33 (0) 952 720 727

Le jardin vertical est parfaitement adapté aux petits espaces, tout en étant facile à installer et à entretenir. Autant dire que ce type de mur végétal est idéal pour profiter des plantes ou d’un potager en milieu urbain ! Que ce soit à l’intérieur d’un appartement ou d’un bureau, sur un balcon ou une terrasse, sur un mur ou dans l’espace public, il peut convenir à tout type d’environnement. D’ailleurs, il est facile de créer chez soi un jardin mural, que ce soit en pleine terre ou en hydroponie. Quels sont tous ces jardins verticaux qui fleurissent en ville ? Comment peut-on en installer chez soi facilement ?

Le jardin vertical en ville, une pratique moderne ?

Les jardins suspendus de Babylone

Même si le jardin mural revient actuellement au goût du jour et se démocratise, le jardin vertical n’est pas une invention récente. En effet, dès l’Antiquité, les fameux jardins suspendus de Babylone défiaient les lois de la gravité. Considérés comme l’une des Sept Merveilles du monde, ils sont décrits dans les ouvrages de nombreux auteurs antiques, comme Strabon ou Diodore de Sicile.

Comme pour tout ouvrage mythique, les connaissances précises sont très minces concernant les jardins de Babylone. Les fouilles archéologiques n’ont rien montré. Grâce aux descriptions littéraires, on peut imaginer un arrangement complexe associant pierre, roseau, bitume et plomb pour retenir la terre et l’humidité. L’acheminement de l’eau dans ces jardins était vraisemblablement assuré par une vis d’Archimède actionnée par des esclaves.

Pour en savoir plus sur le jardin vertical dans l’antique Babylone

Le mur végétal traditionnel sur les façades

Plus près de nous, le mur végétal est assez commun dans le paysage, que ce soit en ville ou à la campagne. En effet, nous avons tous déjà vu ces façades végétalisées recouvertes de lierre ou de vigne vierge. Cette pratique permet de protéger les murs des infiltrations d’eau et ainsi de réguler l’hygrométrie du bâtiment et de ses fondations. De plus, elle protège efficacement contre les échanges thermiques, notamment en été. L’intérieur reste frais. C’est pourquoi l’on observe de nombreuses treilles et tonnelles végétalisées dans le sud de la France.

Façade végétale

Le jardin vertical contemporain

Remis au goût du jour par Patrick Blanc dans les années 1990, le jardin vertical est désormais le chouchou de beaucoup de projets d’architecture urbaine. Usagers et architectes en vantent les vertus esthétiques, mais ce n’est pas tout. Le mur végétal sur la façade d’un bâtiment permet d’améliorer son isolation thermique et phonique. Il présente également d’intéressantes vertus dépolluantes de l’air dans son environnement immédiat.

Jardin vertical : intérieur ou extérieur, tout lui va

Il existe de nombreuses approches différentes pour aménager un jardin à la verticale, que ce soit dans votre salon, sur votre balcon ou dans un jardin.

Sublimer son intérieur avec un jardin vertical

Le prix des loyers s’envole, mais certainement pas notre envie de nature et de jardinage. Bonne nouvelle, il est tout à fait possible de faire pousser dans son petit chez-soi plantes, fleurs et herbes aromatiques. Pour une petite surface, l’aménagement vertical est parfait car il permet de gagner de la place au sol tout en créant une déco originale.

Le principal élément à prendre en compte pour réussir un jardin d’intérieur est la lumière. Si vous disposez d’une grande baie vitrée ou, encore mieux, d’une véranda, vous pouvez installer un jardin d’hiver. Celui-ci comporte des espèces variées, notamment des plantes en pots qui apprécient l’extérieur aux beaux jours mais ne supportent pas le froid, comme les cactées ou les orchidées.

Craquez pour le jardin d’hiver et réchauffez votre intérieur

Afin de jouer sur la verticalité, vous pouvez disposer des pots à différentes hauteurs et choisir quelques plantes suspendues, comme le Chlorophytum, ou plante-araignée. Il existe également des structures prêtes-à-l’emploi en vente en jardinerie, en plastique ou en métal.

Les astuces indispensables pour réussir son jardin d’intérieur

Ceci dit, le nec plus ultra du jardin vertical en intérieur est le mur végétal. Véritable isolant phonique et thermique, il permet également de faire pousser des plantes connues pour les vertus dépolluantes. Le mieux en intérieur est de choisir un modèle qui fonctionne en circuit fermé. Il nécessite alors très peu d’entretien et permet d’optimiser la ressource en eau.

Sur les pavés, la fleur

Le jardin vertical s’épanouit aussi à merveille en extérieur. Avec son Permis de végétaliser créé en 2015, la Ville de Paris invite les particuliers à s’approprier l’espace public en y plantant fleurs et petits légumes. C’est pourquoi l’on voit fleurir sur les trottoirs de la capitale des potagers verticaux, pour la plupart en bois de palette.

A plus grande échelle, on constate que les nouvelles constructions et les grands magasins se parent de jardins muraux plus luxuriants les uns que les autres. C’est le cas du BHV dans le Marais, ou encore de l’Apple Store des Champs-Elysées avec une création semi-extérieure très réussie. Pour le plaisir des yeux, voici une sélection des huit plus beaux murs végétaux de Paris.

Du potager urbain à l’agriculture verticale

Les charmes du potager en ville

En ville, le jardin vertical se fait souvent potager urbain. Quel plaisir de récolter ses propres tomates et de favoriser les circuits courts ! Le jardin potager était autrefois un attribut commun du paysage urbain, qui a progressivement disparu pendant les Trente Glorieuses. Depuis quelques années, il revient cependant en force. A Paris, le dispositif Parisculteurs, créé en 2016, incite les start-up à proposer des solutions innovantes pour développer l’agriculture urbaine sur les toits et les terrasses. Pots, jardinières et palettes en bois, mais aussi installations hydroponiques, investissent ainsi de plus en plus les dents creuses du bâti.

Le jardin urbain, quand le potager réinvestit la ville

Séduit par l’idée d’une petit potager chez vous, rien que pour vous ? Si vous disposez d’un balcon ou d’une terrasse, ou si vous habitez une maison, essayez le jardin palette. Très simple à réaliser, il permet de cultiver un jardin vertical éphémère qui accueillera vos plantes aromatiques, mais aussi concombres, tomates ou courges.

Réaliser son jardin vertical DIY en palette

Si vous ne disposez pas d’un extérieur, le potager urbain se fait aussi potager de poche autonome 2.0. En effet, on trouve désormais dans le commerce des systèmes hydroponiques miniatures permettant de cultiver des herbes aromatiques et des petites tomates dans sa cuisine. Ou comment arriver à enfin faire tenir son basilic en pots !

Le potager connecté 2.0 arrive dans nos cuisines

L’agriculture verticale, futur de nos villes ?

A côté de ces initiatives diverses, un concept d’une envergure beaucoup plus impressionnante se développe : la ferme verticale. Il ne s’agit pas (encore ?) d’élever des cochons les uns au-dessus des autres, mais de la culture de produits maraîchers dans un environnement ultra-contrôlé. Gain d’espace, optimisation de la ressource en eau, réduction du transport, l’agriculture verticale a de quoi séduire. Pour l’instant, elle est surtout présente à Singapour et au Japon, mais commence à arriver chez nous. Pour le meilleur ?

Ferme verticale : l’agriculture du futur est déjà là

En savoir plus

La ville se développe désormais à la verticale, afin d’économiser l’espace et les ressources disponibles. Il est donc normal que nos jardins suivent le mouvement ! Pour en découvrir davantage sur les murs végétaux et la culture verticale, découvrez les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

© La Fabrique du Mur Vegetal | Le jardin d'en face
Loading quick view