+33 (0) 952 720 727

Le mur végétalisé est bien plus qu’une tendance déco ou un rêve d’architecte. De plus en plus de particuliers, d’entreprises et de collectivités installent de véritables jardins verticaux, en intérieur comme en extérieur. Magasins, restaurants, hall d’hôtels, crèches, façades d’immeubles…notre société redécouvre les bienfaits des plantes sur la santé et le moral. Mur végétal naturel ou artificiel, il y en a pour tous les goûts, mais tous ne se valent pas.

Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Voici un tour d’horizon des différents types de murs végétaux que vous pouvez rencontrer.

Qu’est-ce qu’un jardin vertical selon NEOGARDEN ?

Le mur végétalisé intérieur, pour allier bien-être et déco

Quand on pense jardin vertical ou mur végétal, on imagine plus facilement une façade d’immeuble ou de grand magasin. Pourtant, le mur végétalisé intérieur est souvent le plus prisé et le plus simple à réaliser. De plus, s’il est naturel, les plantes permettent d’assainir significativement l’air ambiant et d’améliorer notre moral au quotidien. Alors, comment ça marche, ce petit miracle ?

Osez le mur végétal intérieur pour transformer votre déco

Un mur végétal naturel en intérieur, comment ça marche ?

Circuit ouvert ou fermé 

Un mur végétal intérieur 100 % naturel est un véritable petit écosystème. Il peut fonctionner de deux manières différentes :

  • en circuit ouvert, l’arrosage se fait en goutte-à-goutte et le surplus d’eau est évacué
  • en circuit fermé, à la manière de la culture hydroponique où l’eau est constamment réutilisée.

Dans les deux cas, la base est la même : sur un support métallique, on fixe une plaque de PVC étanche sur laquelle sont agrafée des pochettes de feutre horticole. Les plantes sont placées une à une dans les pochettes, qui contiennent de la Sphaigne, un substrat naturel et adéquat. Pas besoin de terre ! Sur ces structures, les racines s’ancrent directement dans le feutre. Seulement de l’eau, de la lumière sous formes de spots LED, et un peu d’électricité pour faire fonctionner le tout.

mur végétalisé en circuit fermé

Mur végétalisé avec un circuit d’arrosage fermé

En circuit ouvert, l’eau est additionnée de nutriments et cette solution est directement injectée dans le système d’arrosage en goutte-à-goutte. Le surplus est évacué après chaque arrosage. A l’inverse, dans un circuit fermé, le mur est arrosé grâce à un bac de rétention d’eau et des pompes immergées, avec ou sans nutriments ajoutés. Le remplissage du bac se fait automatiquement ou à la main, ce qui peut impliquer votre participation de temps à autre pour le recharger.

Systèmes d’arrosage mixtes

D’autres murs végétaux fonctionnent à partir de bacs fixés sur un support métallique. Les bacs sont remplis d’eau et les plantes y sont placées dans des pochettes de feutre remplies de terreau. Avec ce système, les plantes consomment l’eau par capillarité à partir de mèches en coton, et uniquement la quantité dont elles ont besoin. L’avantage de cette technique, appelée Vertiwall, est que chaque bac peut être remplacé individuellement sans intervenir sur toute la structure.

Tous ces murs végétaux, en circuit ouvert, fermé ou en système mixte, nécessitent un entretien régulier, car il s’agit de structures vivantes. Il s’agit notamment de tailler les plantes, vérifier l’apport en eau et le système d’arrosage, l’apport en lumière ainsi que l’état du substrat de feutre, et remplacer tout végétal abîmé ou fatigué.

Pour en savoir plus sur les différentes techniques de mur végétal intérieur

Les murs végétaux naturels, créateurs de bien-être

Selon une étude de l’Observatoire de la Qualité de l’Air, l’air à l’intérieur d’un bâtiment est 5 à 10 plus pollué que l’air extérieur. En cause, les nombreux produits chimiques qui envahissent notre quotidien : nettoyants ménagers, colles, vernis, moquettes, etc. Heureusement, face à ce problème de santé publique, les plantes offrent un contrepoids intéressant. En effet, un certain de nombre de plantes dépolluantes, comme le Spathiphyllum ou encore la Fougère de Boston, filtrent les polluants de l’air et rejettent un air sain par évapotranspiration.

mur végétalisé avec des orchidées

Par ailleurs, plusieurs études scientifiques ont démontré l’effet positif des plantes sur notre moral et notre humeur. Placer un mur végétal dans un open-space d’entreprise permet d’améliorer le bien-être et la productivité des employés. Dans une salle d’attente médicale, il permet d’apaiser l’anxiété des patients. A la maison, il crée une atmosphère propice à la détente et à la sérénité. Sans oublier son pouvoir d’isolation thermique et phonique. Alors, pourquoi s’en priver ?

Un exemple de mur végétal original en intérieur : le mur d’orchidées

Le mur végétalisé artificiel : avantages et inconvénients

Au bureau, dans une boutique, à la maison ou lors d’un événement, vous pouvez opter pour un mur végétal composé de plantes et fleurs artificielles. C’est le cas, par exemple, du mur floral, fréquemment utilisé pour sublimer une cérémonie de mariage ou servir de fond pour un photocall.

Les murs végétaux peuvent être en plastique, en papier (plus écologique et amusant à faire soi-même !), ou alors stabilisés. Ce dernier procédé remplace la sève des fleurs et des plantes par un mélange à base de glycérine. Tentant pour son rendu très naturel, il est toutefois difficile d’entretien et peu écologique.

L’avantage d’un mur végétalisé artificiel ? Celui-ci s’avère pratique pour un événement éphémère et présente un rapport qualité-prix imbattable. Il est aussi évidemment plus simple à installer. Par contre, si l’effet « wahou » produit sur les invités peut être au rendez-vous, il ne procure aucun avantage pour notre santé et notre bien-être. Il ne faut également pas compter sur lui pour l’isolation thermique et phonique, permise par le mur végétal vivant.

Mur végétalisé extérieur : du naturel, et encore du naturel

Sur la façade d’un bâtiment, le mur végétal s’épanouit à merveille. Les techniques vont du plus simple, comme les plantes grimpantes sur fil, aux plus complexes, comme les réalisations de Patrick Blanc.

En savoir plus sur les différents types de murs végétaux extérieurs

Le plus simple : jardin sur câble

Faire pousser des plantes sur un fil permet d’habiller avec élégance un mur, un balcon, une pergola. Il protège également du vis-à-vis. Pour réaliser le palissage de jardin, il suffit de choisir une ou plusieurs espèces de plantes grimpantes et de se procurer un système de fixation souvent vendu en kit, qui varie selon le poids des plantes choisies.

Pour tout savoir sur le jardin sur câble

Et pourquoi pas essayer un treillage en bois à fabriquer soi-même?

treillage en bois DIY

Treillage en bois DIY

Le plus exotique : jardin de plantes succulentes

Vous souhaitez étonner votre entourage ou vos clients avec un jardin vertical original ? Pensez aux plantes succulentes ! Cerise sur le gâteau, ce mur végétal nécessite très peu d’entretien et d’arrosage. Un peu de spray humide une à deux fois par semaine, et le tour est joué.

Mur végétal des succulents

Mur végétal des plantes succulentes

Attention, cependant, les succulentes nécessitent beaucoup de lumière (mais pas de soleil direct) et sont très sensibles au gel (eh oui, ce sont des plantes du désert après tout !). Il est donc préférable de les réserver, sous nos latitudes, aux régions de climat méditerranéen.

Une manière simple d’installer un jardin de succulentes est de fixer des pots sur une structure en bois ou en métal. Remplissez ces pots d’un terreau spécial plantes grasses, et plantez les espèces de votre choix. 

Autres tendances : les plantes en pots et jardins palettes

En extérieur, une autre tendance existe, celle du mur végétal à partir de plantes en pots. C’est par exemple la technique adoptée par les potagers urbains verticaux. De plus, plusieurs systèmes fonctionnent à l’extérieur avec des bacs.

Jardin vertical en pots sur une terrasse

En jardinerie, vous pouvez également trouver des structures prêtes à l’emploi en bois, en plastique ou en métal.

Plus original encore, tentez le DIY en réalisant un mur végétalisé en palettes. Prévoyez du feutre géotextile allié à du terreau pour le substrat. Ces murs contenant de la terre sont évidemment plutôt réservés à l’extérieur.

petit mur végétalisé à base d'une palette

Jardin palette sur un balcon

La solution Neogarden : Plant-R Pro

NEOGARDEN a mis au point une méthode modulaire afin de concevoir et créer simplement un mur végétal avec son système d’irrigation intégré. Ce système fonctionne aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il est possible de l’installer seul, à condition d’être plutôt bon en bricolage et de disposer de plusieurs heures devant soi. Autrement, NEOGARDEN s’occupe de tout, en venant l’installer directement chez vous ou en mandatant l’un de ses paysagistes partenaires.

L’avantage de notre méthode ? Un jardin vertical entièrement sur-mesure, selon vos souhaits, une installation aux finitions parfaites et un entretien mensuel garanti.

En bref

Il existe de nombreux procédés différents pour concevoir et installer des murs végétaux. Intérieur ou extérieur, naturel ou artificiel, une réflexion en amont est indispensable afin de choisir le mur végétalisé le mieux adapté à vos besoins. Le naturel est plus complexe à installer et entretenir, mais vous offre bien plus de bénéfices pour la santé, le bien-être, et l’environnement.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

field markup opt-in field markup

Loading quick view